Orgasme : la preuve que les femmes simulent

Philippe Gouillou - 19 October 2010 - http://www.evopsy.com/breves/orgasme-preuve-simulation.html
Tags : Orgasm, SexComp, Women
Les vocalisations féminines ne coïncident pas avec l'orgasme, mais ont pour but de manipuler les hommes. Il ne s'agit pas ici d'une découverte (au moins 52% de la population le sait déjà !) mais la simplicité de la méthode employée est intéressante. Des chercheurs ont demandé à des femmes actives sexuellement de décrire quand elles ...
 
Les vocalisations féminines ne coïncident pas avec l'orgasme, mais ont pour but de manipuler les hommes.

Il ne s'agit pas ici d'une découverte (au moins 52% de la population le sait déjà !) mais la simplicité de la méthode employée est intéressante. Des chercheurs ont demandé à des femmes actives sexuellement de décrire quand elles connaissent un orgasme, et quand elles crient / geignent / font des vocalisations : les deux ne correspondent pas. Alors les chercheurs ont demandé à ces femmes pourquoi, et leur réponse a été claire : pour manipuler les hommes [1].

Référence :

Brewer, G., & Hendrie, C. a. (2010). Evidence to Suggest that Copulatory Vocalizations in Women Are Not a Reflexive Consequence of Orgasm. Archives of sexual behavior. doi: 10.1007/s10508-010-9632-1.

Traduction de l'Abstract :

Ces études ont été menées dans le but d'investiguer le phénomène des vocalisations copulatoires, et leur relation avec l'orgasme chez les femmes. Des données ont été assemblées de 71 femmes hétérosexuelles sexuellement actives (Age moyen = 21.68 ans +/- .52) dans la communauté locale rencontrées par opportunité. Ces études révèlent que l'orgasme était plus fréquemment rapporté comme provenant de l'auto-maniuplation du clitoris, sa manipulation par le partenaire, le sexe oral par un homme sur la femme, et moins fréquemment par la pénétration vaginale. Des explications détaillées dés réponses pendant le rapport ont révélé que, quoique les orgasmes féminins étaient principalement vécus pendant les préléminaires, les vocalisations copulatoires étaient rapportées comme étant faites juste avant ou pendant l'éjaculation de l'homme. Ces données ensemble démontrent clairement la dissociation temporelle entre l'orgasme et les vocalisations et indiquent qu'au moins une partie  d'entre elles est sous contrôle conscient, offrant aux femmes l'opportunité de manipuler les hommes à leur avantage.

Abstract :

The current studies were conducted in order to investigate the phenomenon of copulatory vocalizations and their relationship to orgasm in women. Data were collected from 71 sexually active heterosexual women (M age = 21.68 years +/- .52) recruited from the local community through opportunity sampling. The studies revealed that orgasm was most frequently reported by women following self-manipulation of the clitoris, manipulation by the partner, oral sex delivered to the woman by a man, and least frequently during vaginal penetration. More detailed examination of responses during intercourse revealed that, while female orgasms were most commonly experienced during foreplay, copulatory vocalizations were reported to be made most often before and simultaneously with male ejaculation. These data together clearly demonstrate a dissociation of the timing of women experiencing orgasm and making copulatory vocalizations and indicate that there is at least an element of these responses that are under conscious control, providing women with an opportunity to manipulate male behavior to their advantage.

Notes

  1. Voir aussi : “Les femmes simulent l'orgasme! Pourquoi les femmes font elles des bruits sexy pendant les rapports sexuels?” Entrevue – 24 juin 2010