Loi de l'imitation (copycat) : la tromperie des guppies

Philippe Gouillou - 13 September 2014 - http://www.evopsy.com/breves/copycat-guppies.html
Tags : Beauty, SexComp
Compétition sexuelle : Une étude de Bierbach et al. (2013) a montré que les mâles guppies vont très loin dans la tromperie. Les guppies femelles sont influencées dans leur choix de partenaires par l'avis de leurs congénères : “Les femelles Guppies (un poisson d'aquarium : Wikipedia FR) préfèrent les mâles les plus colorés (c'est un ...
 
Compétition sexuelle : Une étude de Bierbach et al. (2013) a montré que les mâles guppies vont très loin dans la tromperie.

Guppies

Les guppies femelles sont influencées dans leur choix de partenaires par l'avis de leurs congénères :

“Les femelles Guppies (un poisson d'aquarium : Wikipedia FR) préfèrent les mâles les plus colorés (c'est un signe de testostérone). Mais quand on leur fait croire que d'autres femelles ont préféré des mâles moins colorés, alors elles suivent l'avis de leurs congénaires plus que leur instinct (pour une synthèse, voir Dugatkin & Godin, 1998).”
Lettre Neuromonaco 68

Bien sûr, les mâles en profitent : pour augmenter leurs chances de séduction, ils vont se montrer à côté d'autres guppies leur ressemblant mais moins colorés (Gasparini et al., 2013).

Le point amusant est qu'on retrouve ces mêmes comportements chez les humains :

  • Nous sommes bien influencés par l'avis de nos congénères (Place et al., 2010 ; voir : Evopsy – 22 août 2010)

  • Nous montrer avec quelqu'un nous ressemblant mais un peu moins bien physiquement augmente bien notre attractivité (Yorzinski & Platt, 2010)

Une étude de Bierbach et al. (2013) a montré que les mâles guppies vont encore plus loin dans la tromperie et l'exploitation de ce biais.

Ils ont trouvé qu'après un accouplement, certains mâles vont faire semblant d'être attirés par une autre femelle, afin que leurs compétiteurs soient plus intéressés par cette dernière.

Bierbach et ses collègues ont montré que l'explication est à chercher du côté de la guerre du sperme : les guppies femelles conservent le sperme des mâles après accouplement, et celui du dernier mâle a plus de chances d'être fécondant. Le guppie a donc intérêt à tout faire pour éviter un autre accouplement après le sien, et pour cela inciter ses compétiteurs à s'intéresser à d'autres femelles.

Chez les humains la guerre du sperme est moins importante, mais faire semblant de s'intéresser à une autre personne pour protéger une relation existante des compétiteurs n'est pas si rare…

Liens

Références

Bierbach, D., Makowicz, A. M., Schlupp, I., Geupel, H., Streit, B., & Plath, M. (2013). Casanovas are liars: behavioral syndromes, sperm competition risk, and the evolution of deceptive male mating behavior in live-bearing fishes. F1000Research. doi:10.12688/f1000research.2–75.v3

Dugatkin, A. L., & Godin, J.-G. J. (1998). How Females Choose Their Mates. Scientific American, 278(4), 56–61. doi:10.1038/scientificamerican0498–56

Gasparini, C., Serena, G., & Pilastro, A. (2013). Do unattractive friends make you look better? Context-dependent male mating preferences in the guppy. Proceedings. Biological Sciences / The Royal Society, 280(1756), 20123072. doi:10.1098/rspb.2012.3072

Place, S. S., Todd, P. M., Penke, L., & Asendorpf, J. B. (2010). Humans show mate copying after observing real mate choices. Evolution and Human Behavior, 31(5), 320–325. doi:10.1016/j.evolhumbehav.2010.02.001

Yorzinski, J. L., & Platt, M. L. (2010). Same-sex gaze attraction influences mate-choice copying in humans. PloS One, 5(2), e9115. doi:10.1371/journal.pone.0009115

Image

Male and female guppies (Poecilia reticulata). Marrabbio2. Wikimedia Common. 2007