Abstracts : Mesquida et Wiener (1999) : Male Age Composition and Severity of Conflicts.

Philippe Gouillou - 29 October 2003 - http://www.evopsy.com/concepts/mesquida-wiener-1999.html
Tags : SexComp, Traduction
Abstract (En, Fr) de : Mesquida, Christian G. and Neil I. Wiener (1999) : Male Age Composition and Severity of Conflicts. Politics and the Life Sciences 18, 2 (September, 1999) : 181-189.
 

Voir aussi sur ce site :

Traduction de l'Abstract

(traduction personnelle)

Dans la perspective de l’écologie comportementale, toutes les formes de guerres sont des occurrences d’agressions collectives perpétrées principalement par des coalitions de jeunes hommes. Ces coalitions sont des manifestations de différences sexuelles trans-culturelles de comportement agressif et peuvent être conceptualisées comme des formes de compétitions intrasexuelles, parfois pour obtenir des partenaires, mais plus souvent pour acquérir des ressources pour attirer et retenir les partenaires. Toutes les sociétés comprennent des jeunes hommes, mais les guerres ne sont que des événements occasionnels qui peuvent se produire même après de longues périodes de paix. Cela implique qu’un facteur additionnel est nécessaire pour expliquer le caractère épisodique du phénomène. Nous avons proposé (Mesquida and Wiener, 1996) que le facteur le plus fiable expliquant les épisodes d’agression coalitionnelle est l’abondance relative de jeunes hommes. Dans cet article, nous présentons de nouveaux éléments en faveur de cet effet. Le ratio entre le nombre d’hommes âgés de 15 à 29 ans et le nombre d’hommes plus âgés dans une population apparaît être associée avec l’occurrence et la sévérité des conflits telle que mesurée par le nombre de victimes de guerres. Une série d’analyse des données démographiques et des nombres de morts par guerre indique que la prévalence relative des jeunes hommes compte de manière régulière pour plus d'un tiers de la variance dans la sévérité des conflits.

Abstract

From a behavioral ecology perspective, all forms of warfare are instances of collective aggression perpetrated predominantly by coalitions of young men. Such coalitions are manifestations of cross- cultural sex differences in aggressive behavior and may be conceptualized as a form of intrasexual competition, occasionally to obtain mates, but more often to acquire resources for the attraction and retention of mates. All societies have young males, yet wars are discrete events that can take place even after long periods of peace. Therefore, an additional factor is needed to explain the episodic nature of the phenomenon. We have proposed (Mesquida and Wiener, 1996) that the most reliable factor in explaining episodes of coalitional aggression is the relative abundance of young males. In this article, we present additional evidence to that effect. The ratio of the number of men ages 15 to 29 years of age versus men 30 and older in a population appears to be associated with the occurrence and severity of conflicts as measured by the number of war casualties. A series of analyses of demographic and war casualty data indicates that the relative prevalence of young men consistently accounts for more than one third of the variance in severity of conflicts.