Cycle menstruel et préférences féminines

Philippe Gouillou - 4 August 2005 - http://www.evopsy.com/breves/breves-cycle-menstruel-et-preferences-feminines.html
Tags : Hormones, SexComp, Women
Les femmes les plus féminines sont moins influencées dans leur choix d'hommes par leur cycle menstruel, peut-être parce qu'elles ont plus les moyens de garder les hommes les plus masculins.
 
Traduction de l'abstract d'une nouvelle étude de Feinberga et al. sur l'évolution des préférences féminines en fonction de leur position dans le cycle menstruel (les femmes préfèrent les hommes plus masculins pendant leur période de fécondité) qui offre une excellente synthèse de l'état actuel des connaissances sur ce point.

Voir aussi pp. 108-113 de Pourquoi les femmes des riches sont belles

Traduction de l'abstract :

Les hommes avec un taux faible de testostérone (hommes féminins) investissent plus dans les relations et les enfants que les hommes à haut taux de testostérone (hommes masculins). L'attirance des femmes pour les critères liés à la testostérone (ex : forme masculine du visage ) est plus forte pendant la fin du cycle, c'est-à-dire la période fertile. Les femmes féminines, attirantes, ont des préférences plus fortes pour des hommes masculins pour des liaisons à long terme que les femmes moins attirantes, moins féminines. Nous avons manipulé deux critères vocaux liés à la testostérone (le timbre de la voix et la longueur apparente du conduit vocal) pour tester si les femmes préféraient les voix masculinisées aux voix féminisées. Les préférences pour les critères masculins sont plus fortes pendant la période fertile du cycle menstruel, l'ampleur de cette variation est liée à l'évolution cyclique du taux d'estrone-3-glucuronide. Nous avons trouvé que les femmes montrent des préférences générales pour les hommes à voix masculine, les préférences étant plus marquées pendant la phase fertile du cycle, et cet effet était plus prononcé chez les femmes ayant un faible taux d'E3G. Comme les femmes féminines (i.e. : celles qui ont un plus fort taux d'E3G) sont le plus capable d'obtenir l'investissement des hommes y compris les plus masculins, ces femmes ont peut-être moins besoin d'adapter leurs préférences d'accouplement ou leur stratégie pendant leur cycle menstruel que les femmes plus féminines.

Abstract original :

Men with low testosterone (feminine men) invest in relationships and offspring more than men with high testosterone (masculine men). Women's attraction to testosterone dependent traits (e.g. masculine face shape) is enhanced during the late-follicular, fertile phase of the menstrual cycle. Attractive, feminine women have stronger preferences for masculine men as possible long-term partners than less attractive, masculine women. We manipulated 2 testosterone related vocal traits (voice pitch and apparent vocal-tract length) in voices to test if women prefer masculinized men's voices to feminized men's voices; masculinity preferences are enhanced at the fertile (late-follicular) menstrual cycle phase; the amount that masculinity preferences shift cyclically relates to average estrone-3-glucuronide concentration (the primary urinary metabolite of estrone, E3G). We found women displayed general masculinity preferences for men's voices; masculinity preferences were greater in the fertile (late-follicular) phase of the cycle than the non-fertile (early-follicular and luteal) phase; and this effect was most pronounced for women with low average E3G concentration. As feminine women (i.e. those with high average E3G levels) are most able to obtain investment even from masculine men, these women may not need to change their mating preference or strategy during the menstrual cycle as much as masculine women.

doi:10.1016/j.yhbeh.2005.07.004

Références :

    Menstrual cycle, trait estrogen level, and masculinity preferences in the human voice
    D.R. Feinberga, B.C. Jonesa, b, M.J. Law Smitha, F.R. Moorea, L.M. DeBruinea, b, R.E. Cornwella, S.G. Hillierc and D.I. Perretta
    Received 25 May 2005 ; revised 5 July 2005 ; accepted 7 July 2005. Available online 1 August 2005.