Bonheur et Hiérarchie

Philippe Gouillou - 15 November 2010 - http://www.evopsy.com/breves/bonheur-hierarchie.html
Tags : SexDif, Society, Status
La position hiérarchique au travail apparaît corrélée avec la satisfaction de vie des hommes (pas des femmes) dans une étude allemande. Les auteurs pensent qu'il s'agit d'une conséquence d'un fait social, mais on peut aussi y retrouver l'importance du statut dans la compétition sexuelle chez les hommes, et chez les hommes seulement.
 

Une étude allemande sur les données du Socio-Economic Panel (SOEP)1 a trouvé que la mesure de satisfaction de vie subjective des hommes, et des hommes seulement, est corrélée avec la position hiérarchique au travail2 :

Nos résultats indiquent qu'une hiérarchie claire existe chez les hommes en termes de comment le statut professionnel est associé avec la satisfaction de vie subjective. Les sans-emplois étaient les moins satisfaits, suivis par ceux qui n'étaient pas sur le marché du travail, tandis que les hommes en position de leadership ont indiqué le plus haut degré de satisfaction de vie subjective. Chez les femmes, aucune différence statistiquement significative n'a été observée entre les femmes en position hiérarchique intermédiaire, les femmes travaillant à un haut niveau hiérarchique, et celles travaillant à la maison. Seulement celles qui était sans emploi ont signalé un niveau de satisfaction de vie plus faible comparativement avec celles dans d'autres statuts.

Les auteurs ("auteuses" ?) en déduisent que c'est bien la marque du… sexisme en Allemagne et qu'il faut donc que l'Etat intervienne. Il me semble que cette différence s'expliquerait déjà par l'importance du statut chez les hommes, et chez les hommes seulement3, dans la compétition sexuelle.

Cette étude est bien sûr à rapprocher de celles sur les Queen Bees4 et aussi de celle de Falconnier (2010)5 qui a trouvé que la position sociale a un impact sur l'efficacité des anti-dépresseurs, plus faible chez les moins bien lotis.

Notes


  1. Trzcinski, E., & Holst, E. (2010).
    "Gender Differences in Subjective Well-Being in and out of Management Positions" from No 299, SOEPpapers from DIW Berlin, The German Socio-Economic Panel (SOEP) [PDF téléchargeable gratuitement

  2. Traduction personnelle depuis :

    Our results indicated that a clear hierarchy exists for men in term of how status within the labour market was associated with subjective life satisfaction. Unemployed men were the least satisfied, followed by men who were not in the labour market, while men in leadership positions reported the highest level of subjective life satisfaction. For women, no statistically significant differences were observed among women in high-level managerial positions, women who worked in non-high-level positions, and women who specialized in household production, with no market work. Only women who were unemployed reported lower levels of life satisfaction, compared with women in other labour-market statuses.
    Trzcinski, E., & Holst, E. (2010)

  3. Voir par exemple : Maner, J. K., DeWall, C. N., & Gailliot, M. T. (2008). Selective attention to signs of success: social dominance and early stage interpersonal perception. Personality and social psychology bulletin, 34(4), 488-501. doi:10.1177/0146167207311910

  4. Gouillou, Philippe (2010) : "Pourquoi les femmes sont méchantes ?". Evopsy. 11 nov 2010 

  5. Falconnier, L. (2010). Social class and work functioning in treatment for depression. Psychiatric services (Washington, D.C.), 61(7), 718-21. doi:10.1176/appi.ps.61.7.718