A quoi sert un gros Pénis ?

Philippe Gouillou - 8 August 2003 - Mise à jour : 15 novembre 2016 - http://www.evopsy.com/breves/a-quoi-sert-un-gros-penis.html
Tags : Biology, SexComp
C'est démontré : le pénis est un racloir efficace. Mais qu'extrait-il du vagin ? Le sperme déjà présent, comme on le pense généralement, ou la barrière acide antibactérienne ?
 

Dans Pourquoi les femmes des riches sont belles, je présente la théorie qui considère que la forme et la taille du pénis humain en font un racloir qui va essayer de sortir du vagin tout ce qui s'y trouve déjà, y compris le sperme de compétiteurs.

Une étude1 du Professeur Gordon Gallup, publiée dans Evolution and Human Behaviour confirme cet effet racloir : en utilisant des vagins et des pénis artificiels, ils ont trouvé que la présence de l'anneau coronal du pénis fait passer de 35% à 90% la quantité de liquide sortie. Ils ont aussi trouvé que la profondeur de pénétration a de l'importance : une pénétration de seulement 75% entraine une baisse d'efficacité de 40%.

Sur la liste Evolutionary-Psychology du Dr Ian Pitchford, Robert Karl Stonjek2 apporte une contestation très intéressante à cette interprétationdu Pr Gallup. Tout d'abord il ne remet (évidemment) pas en cause l'effet racloir, qui est suffisamment démontré, mais le fait que c'est le sperme qui serait éjecté. Il considère en effet que le délai écoulé entre deux partenaires de la femme est trop long pour que le raclage du sperme présent puisse avoir de l'importance, donc que la forme du pénis a été sélectionnée pour racler autre chose : il propose les acides antibactériens du vagin. Il remarque notamment qu'une trop forte acidité du vagin est une cause d'infertilité, et que de nombreux spermatozoides sont tués par ce qu'il appelle la "barrière antibactérienne" : ses arguments sont solides.

Le Professeur Gallup est celui qui avait annoncé en 2002 un effet anti-dépresseur du sperme : en interrogeant des étudiantes, il avait trouvée que celles qui n'utilisaient pas de préservatif se disaient plus heureuses que les autres qui en utilisaient, ou n'avaient pas de relation sexuelle. Si le résultat n'a pas été contesté, beaucoup de chercheurs avaient cependant constaté que ces résultats ne prouvaient pas que c'est le sperme en lui-même qui est actif, que beaucoup de biais pouvaient intervenir (par exemple : si les femmes préfèrent le sexe sans préservatif (comme les hommes), peut-etre est-il logique qu'elles soient plus heureuses après des relations sans qu'avec ; celles qui avaient des relations sans préservatifs vivaient peut-être une liaison plus intime avec leur partenaire que les autres, etc.)

Mise à jour

15 novembre 2016
L'hypothèse bactérienne a depuis été renforcée par la découverte de l'influence du microbiote sur notre comportement. Voir sur Evopsy : A quoi sert le sexe ? A transmettre les gènes du microbiome... (30 Décembre 2013)

Notes


  1. Voir par exemple : http://news.bbc.co.uk/2/hi/health/3128753.stm 

  2. 08 Aug 2003 20:07:26 +0000