Roudinesco (encore) corrigée par Jacques van Rillaer

Philippe Gouillou - 22 Août 2010 - http://www.evopsy.com/ailleurs/roudinesco-van-rillaer.html
Tags : Psychanalyse, Réinformation
Une nouvelle correction par Jacques Van Rillaer des dernières désinformations de Roudinesco.
 

Dans Sciences et Pseudo-Sciences de l’AFIS, Jacques Van Rillaer [1], fait une nouvelle fois [2] un extraordinaire travail de correction des désinformations d’Elizabeth Roudinesco :
"Analyse d’affirmations d’Elisabeth Roudinesco dans Mais pourquoi tant de haine ? (Seuil, 2010) (7 août 2010)"

Extrait :

§ 1. Contenu de Mais pourquoi tant de haine ? (Haine n° 2)

Comme Haine n° 1, Haine n° 2 est extrêmement décevant, même si ce deuxième pamphlet contient moins d’affabulations que le premier. Dans Haine n° 1, E. Roudinesco affirmait par exemple qu’on racontait dans le Livre noir que « Marilyn Monroe avait été suicidée par ses psychanalystes » (p. 22). En réalité, le nom de Monroe n’apparaît nulle part dans Le Livre noir. Un fantasme donc, qui était loin d’être la seule affabulation dans son chapelet de contre-vérités.

Haine n° 2 a également le format d’une carte postale (10 x 18 cm) et ne compte que 89 pages. Pratiquement tout ce qu’on y lit a déjà été publié soit sur Internet (le 1er texte se trouve sur le site du Nouvel Observateur à la date du 16-4-2010 [4] ; le texte de Mazeau est sur le site du Monde à la date du 22-4-2010 ; le texte de Delion se trouve sur plusieurs sites, notamment www.mediapart.fr, à la date du 22-4-2010), soit dans la presse (le 2e texte de E. Roudinesco a paru dans Le Nouvel Observateur du 1er avril 2010, l’article de Roland Gori dans L’Humanité du 24 avril 2010).

Seules quelques pages d’E. Roudinesco sur l’affaire Minna, trois petites pages d’un certain Christian Godin et cinq pages de Frank Lelièvre sont des nouveautés, si l’on peut ainsi s’exprimer. Comme je le montrerai plus loin, les textes de ces auteurs, mis à part celui de Mazeau, sont du mauvais journalisme. Ils n’apportent absolument rien au débat. Si E. Roudinesco avait le sens du ridicule, elle ne les aurait pas inclus dans son opuscule.

[...]

Photo

http://www.recalcitrance.com/VRillaer.htm

Notes :

  1. Professeur de psychologie à l’Université de Louvain et aux Facultés universitaires Saint-Louis (Bruxelles), Jacques van Rillaer est membre du Comité de parrainage de l’AFIS. Il a publié notamment Psychologie de la vie quotidienne (Odile Jacob, 2003). Il est co-auteur des ouvrages Le livre noir de la psychanalyse (Les Arènes, 2005) et Les nouveaux Psys (Les Arènes, 2008).

  2. Jacques Van Rillaer avait déjà été obligé de reprendre et corriger Elizabeth Roudinesco en 2005 : "Mise au point au sujet du livre noir de la psychanalyse". Extrait :

    Dans une interview intitulée "Elisabeth Roudinesco contre-attaque", la très médiatique avocate du freudisme s’exprime sur Le Livre noir de la psychanalyse (Paris, Les Arènes, 830 p.) auquel j’ai participé. Je passe en revue une vingtaine de ses énoncés, qui témoignent d’une étonnante mauvaise foi.

  3. A lire sur Evoweb : "Complicité d’antisémitisme masqué" (4 juin 2005)